Voyage Tour du Monde Loladel
Voyage_Tour_du_Monde_Profile_Equipe
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Profil_Delphine
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Profil_Laurent
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Projet_Itineraire
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Articles_Photos_Videos
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Rencontres
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Cuisine_du_Monde
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Livres de Voyage
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Actions_Volontariat_Home
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Partenariat Prives
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Partenariat Prives
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Sites et liens amis
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Livre d'Or
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Bresil_Home





Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Bresil_Sud Bresil_Suite
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Bresil_Sud Bresil_Suite
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Mali_Bamako_Dakar_Train
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Bresil_Home
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Livre d'Or








Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Bresil_Sud Bresil_Suite
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Bresil_Sud Bresil_Suite

Sud du Bresil, de Florianapolia à Ilha Grande

L'Expédition / Amerique du Sud / Bresil / 'Sud du Bresil, de Florianapolis a Ilha Grande'

Florianapolis


Après les chutes d’Iguazu, nous quittons définitivement l’Argentine pour l’ile de Santa Catarina, au sud du Brésil. Le soleil et l’air frais sont au rendez vous, nous sommes heureux de retrouver le Brésil, on aime tout ici, la gentillesse de la population, les paysages, les fruits tropicaux, leur langue si musicale et le soleil !


Nous choisirons de nous installer à Barra de Lagoa, au milieu de l’ile, près de la plage. Apres 1h30 de bus depuis Florianopolis, nous arrivons enfin au camping, qui finalement est plutôt cher. Nous décidons de faire notre chemin vers la plage, et on s’aperçoit que c est presque tout le monde ici, qui loue des toutes petites maisons avec cuisine et salle de bain, parfait ! Nous trouverons notre bonheur pour 9 euros par jour ! On va pouvoir cuisiner ! Des pizzas, du poulet au gingembre, mon dessert préféré, maïs au lait de coco, bref on est très chanceux !


  

Itinéraire



Du 10 Avril au 28 Avril 2009 :


- Florianapolis

- Curitiba

- Morretes

- Ilha Grande



Du 08 Juin au 13 Juin 2009


- Angra dos Reis

- De Angra à Paraty, la costa verde

- Paraty

Morretes


Apres une heure et demie passées à somnoler dans le bus, l’esprit encore à se remémorer les bons moments du weekend, nous arrivons à la gare routière de la petite ville de Morretes. Il pleut, les couleurs sont sombres, nous sommes en contraste total avec notre semaine passée à Santa Catarina et Curitiba où le soleil était de plomb !


Nous apprenons que les campings sont à plus de 8kms, et que les bus qui y mènent ne partent que le soir. Première galère. On veut poser les sacs à la consigne pour aller se renseigner dans le centre ville plus légers, mais à part l’attendant des toilettes qui nous propose de garder nos backpacks sous un lavabo, pas de consigne officielle. On se met donc en ‘mode galère’, et sans rechigner on s’arme de nos sacs à dos, qui avec la fatigue et le mauvais temps semblent peser 100kg. Delphine ne tient que 50 mètres, craque et veut s’arrêter manger. Malgré une pause d’une heure et un repas bien diététique (burger au poulet frites), le climat ne change pas. On ne trouve pas de logement, les ‘bons plans’ du Routard s’avèrent inexistants, il continue de pleuvoir. On s’engueule un bon coup et chacun part de son côté… Une galère en est toujours suivie d’une autre… On dégote finalement une petite chambre d’hôtel sans douche ni WC dans le centre historique, et on s’endort jusqu’au soir.

A la gare avec tous les sacs...

Dans le centre de ville de Morretes

Pause déjeuner énergétique et équilibrée: frites ketchup mayoet burger poulet

On visitera Morretes le lendemain après midi. La ville date du XVIII eme siècle et a conservé tout son charme. Les rues en pavés, la grande rivière Nhundiaquara qui la traverse (jadis connue pour ses filons d'or), l'église, et les palmiers géants. Des petites boutiques, des lanchonetes, et à notre plus grand bonheur, des glaces artisanales. On ne croise pas beaucoup de touristes (c'est la saison creuse), mais que des habitants du coin. Ils habitent en général dans de petites maisons aux couleurs multiples, dont certaines faites uniquement de planches de bois. C'est joli, authentique, mais ca a l'air fragile !! On voit même aussi des maisons montées sur pilotis, bien que loin de l'eau. A voir certaines sculptures thaïlandaises dans des magasins, on en déduit qu'il existe ici une petite communauté bouddhiste. Why not.

  

Pour notre seconde journée, faute de renseignements sur les randonnées du coin, on loue des vélos. Direction Antonina, une petite ville coloniale sur la cote à une quinzaine de kilomètres. A travers champs et forets tropicales on suit la route principale. Ca monte, ca descend, ca fait du bien de transpirer !


Malgré un temps mitigé, on adore le village d'Antonina. De part et d'autres des rues en pavés, des maisons coloniales qui se fondent dans le décor. On remarque aussi la spécialité du coin, ces femmes noires typées bahianaises qui posées sur le rebord des fenêtres regardent au loin d'un air mélancolique. Intrigués, on rentrera dans une petite boutique d'artiste pour en savoir plus sur ces femmes. Elles sont en fait du Paraná, la région d'ici, et comme les femmes bahianaises, sont arrivées d'Afrique pour travailler en tant qu'esclaves.


On ressort tout content de l'atelier, avec deux petites poupées souvenir, dont une que l'on offrira a nos amis de Curitiba, Mark et Jessica.

On rentre à Morretes sous la pluie, à pédaler pendant une heure et demie. Delphine est fatiguée, tombe, mais courageuse reprend le chemin pour pédaler jusqu'à la fin.


Le lendemain, on quitte Morretes en train pour rejoindre Curitiba. On prendra le fameux ‘Serra verde express’, un train touristique issu du colonialisme qui traverse montagnes, rivières et forets tropicales. Un voyage agréable, à sensations lorsqu’on passe sous tunnels et sur les ponts au dessus du vide. On recommande aux futurs voyageurs la classe économique, la moins chère mais confortable. Il faut dire qu’après notre voyage de 3 jours dans ‘l’Express Bamako Dakar’ en Afrique, nous sommes bien rodés niveau confort !!

Dans l'atelier, Del pose avec ses copines au balcon

A gauche, vue depuis le train 'serra verda express'

Dans le centre ville historique d'Antonina

Ilha Grande


Ce jour là, nous étions sur la route en direction de Barra Massa, ville étape avant de rejoindre notre destination finale, Paraty…

Mais comme il faut un peu de choses inattendues pour pimenter notre voyage, nous nous apercevons qu’à Barra Massa, la seule possibilité pour aller à Paraty est d’aller d'abord à Angra Dos Reis, puis ensuite de reprendre un bus pour Paraty. Compliqué. Notre informatrice à Curitiba, s’est bel et bien trompée (et sûrement a vendu ses billets très vite à des touristes mal informés).


Sur la route en direction d’Angra dos Reis, je propose à Laurent de nous rendre à Ilha Grande, île paradisiaque que j’ai adorée lors de ma visite du Brésil en 2006. Laurent préfère prendre le bateau en direction de l’île que le bus pour Paraty, c’est donc décidé !




  

Sur cette ile de 80km de long, on se sent loin, très loin de la ville et de son activité. Ici on se demande si les gens travaillent, la plupart sont certainement a la retraite.

Le vent est frais, le soleil tape, fort, on se croirait en plein mois de juillet en France ! Pas un bruit dans le village, 12h – 15h, heure de la sieste.


Entre la vie de la petite école, des commerces du coin, comme Tom qui fait griller ses poulets, l’ambiance est très familiale, on se sent presque comme à Noirmoutier. Nous aurons passé une semaine calme, très agréable en essayant de travailler quand même.


Pendant nos journées à la plage, à regarder les surfers, bronzer au soleil, j’ai parfois du mal à me relaxer, à me reposer, à profiter du soleil, j’ai l’impression d’être en vacances prolongées quand beaucoup d’autres travaillent…

L’endroit le plus intéressant de l’ile et stratégique pour les habitants est la place du village qui donne directement à l’embouchure de la mer, la où les bateaux de pêcheurs partent et reviennent avec des milliers de poissons.

La première économie de ce village est la pêche. Que ce soit les jeunes qui partent en mer ou les plus vieux qui lancent au hasard leur filet de pêche ; le poisson est omniprésent.


Vers 16h-17h après la sieste et une petite balade sur la plage, les messieurs se retrouvent sur cette place a l’ombre des amandiers, ils jouent aux cartes aux dominos jusqu’ à l’heure du souper. Pendant que les enfants s’amusent à se pousser dans l eau, et à sauter du ponton, sous le regard amusé des plus vieux.


La vie est belle, calme, sans soucis, c’est la première fois que nous vivons avec les locaux, où les touristes autour sont absents. On est plongé dans leur quotidien et nous finirons par bien s’adapter à cette nouvelle petite vie d’une semaine.

Retour Page Bresil

Pour poster un commentaire sur cet article, cliquez ici !

Curitiba


Curitiba est LA grande ville de la région sud du Brésil. Pour faire une petite pause entre les iles, nous avons décidé de nous y arrêter pour quelques jours.


Ca nous fait d’ailleurs du bien de retrouver la ville, du monde et du mouvement, car il est vrai que notre semaine à Florianópolis nous avait quelque peu ramollis. Delphine y a eu un petit coup de cafard, une perte de motivation, culpabilisant peut être de ne rien avoir à faire de spécial. Il est vrai que nous venons d’un milieu ou nous avons l’habitude que notre esprit soit sollicité à chaque seconde. Nous avons besoin de nous nourrir intellectuellement, que ce soit par l’action ou tout simplement par notre entourage. A Florianopolis, en saison creuse, la vie est au ralenti, et à part glandouiller et trainer les pieds entre plages, maison et supermarché, il n’y a pas grand-chose d’autre à faire ! Perso je me suis mis à courir, courir et courir (nouveau record personnel : 2h12 min).

Bref. Notre weekend à Curitiba nous a définitivement reboostés. Par l’intermédiaire du site Couch Surfing, nous avons fait la connaissance de Mark et Jessica, un couple canadien + brésilienne qui nous ont accueillis chez eux tout le weekend. Pour nous, c’était extra confort : queen size bed, chambre privée, grand salon avec écran TV et canapés géants, internet haut débit… et surtout l’accueil et la générosité de nos hôtes.


Pendant 3 jours et 3 nuits nous nous sommes très bien entendus et avons passé tout notre temps ensemble. Restos (le meilleur buffet / churascaria ou j’ai jamais mangé), balades dans des parcs et la ville, dégustation de vin et de chocolat, boite de nuit, et relaxation à la maison. Pour notre dernier soir, nous avons dégusté une churascaria fait maison, peut être notre meilleur repas depuis le début de notre voyage : plus de 1.5 kg de viande de picanha et de filet mignon braisés par Marc, avec comme accompagnement des plats typiques brésiliens préparés par Jessica. Del s’est occupé de faire des crêpes pour le dessert.

C'est donc avec un certain pincement au cœur que nous quittons Curitiba 3 jours plus tard, sous la pluie. Marc et Jessica ont été plus qu'une expérience couch surfing, ils sont aussi devenus nos amis. Nous espérons les revoir bientôt !!


Bien que contents de notre weekend, nous quittons Curitiba physiquement et émotionnellement éprouvés! Que de sensations !

Nous avons monté une video dédicace pour Mark & Jessica. Pour la voir et rigoler un coup, cliquez ici ...


Special Parana_Mark&Jess
envoyé par Loladel17 - Explore exotic locals through video.

'A week in Parana, Brazil'


Brazil, April 09

Curitiba - Morretes / The Video Montage

In English

La faune et la flore sont à présent protégés sur l’ile, vous pourrez admirer de nombreux oiseaux multicolores sur votre chemin, des papillons ou encore des centaines de fleurs différentes, tout aussi belles les unes que les autres.

Enfin si vous aimez les fonds marins, il vous suffit de prendre votre masque et tuba pour découvrir les superbes poissons et tortues des mers.

  

Notre journée rando en direction de Dois Rios :


La plage de Dois Rios est une des plus belles plages de l’ile, car il n’y a jamais personne, en effet on y accède soit en bateau soit après 2h30 de marche dans la forêt tropicale. La balade est très belle car nous sommes entourés d’une très belle végétation, d’oiseaux multicolores et de très belles fleurs tout au long du chemin. Avant d’arriver sur la plage Laurent a pu se rafraichir dans la piscine naturelle des anciens soldats qui surveillaient l’ile au temps de la prison. L’endroit est magique et se trouve dans la forêt.

Enfin, avant d'arriver à la plage nous traversons un village presque abandonné. Celui des anciens soldats et de leur famille. Il y a une école, une église, un terrain de foot et la fameuse prison au loin, qui tombe en ruine. Quelques habitants vivent encore ici, et grâce à eux nous pouvons nous restaurer. Le site est protégé et gardé par l¢armée.


Cette balade est superbe et en plus nous avons la récompense de pouvoir nous baigner et nous reposer sur cette belle plage avant de reprendre le chemin du retour !

Angra Dos Reis se trouve à 3h00 en bus à l’ouest de Rio. Petite ville coloniale pleine de charme, c est aussi ici que les bateaux partent pour Ilha Grande.

Cette petite ile d’une trentaine de km de long, n’a pas une très belle histoire. En effet, elle fut d’abord un refuge pour les pirates, puis une colonie de lépreux vivait sur l’île, et enfin encore jusqu’en 1994, une prison avait été construite pour accueillir les plus dangereux criminels du Brésil.


Malgré cela, Ilha Grande reste dans le palmarès de mes îles préférées. En effet son petit village de pêcheurs, Abraõ est plein de charme, de par son port, sa plage de rêve, sa petite église blanche, ses rues de sables piétonnes. Aucun véhicule n’est accepté sur l’île.

Pour les amoureux de rando en forêt tropicale, cette île est parfaite. Chacune des randos vous mène à des plages de rêve, désertes, ou encore des piscines naturelles, des cascades, c’est une pure merveille.

Retour Haut de Page

Retour Haut de Page

Retour Haut de Page

Retour Haut de Page

Retour Haut de Page

Retour Haut de Page

Mam' admire ses ongles fraichements repeints à Rio

Angra dos Reis


Après l'avoir très succinctement traversée en allant à Ilha Grande au mois de Mai, nous sommes retournés dans la petite ville d'Angra un mois plus tard, cette fois ci accompagnés de Fred' la Maman de Laurent.


Sur la route de Paraty, nous nous sommes arrêtés à Angra pour une nuit. Nous avons logé dans une petite pousada au bord de la mer, légèrement en dehors de la ville, sur la Praia Grande. La vue depuis la pousada était magnifique : une petite plage, la mer, calme et parsemée de bateaux, et au loin, des iles et la côte qui se confondent. Maman dit que ça lui rappelle les Antilles. Dés arrivés, elle ne perdra pas de temps: à la mer direct, malgré une température douce et une qualité d'eau un peu douteuse!


Le soir, on sort à Angra pour manger. On se méfie un peu. Delphine dit que ca craint. C'est vrai que les rues sont sombres et pas très peuplées, et les quelques gens qui trainent ne nous inspirent pas une grande confiance. Les recommandations du Routard s'avèrent encore erronées: le resto soit disant le plus sympa de la ville est comme par hasard fermé. Le quartier du port, où les gens vont soit disant déguster des fruits de mer, se résume en fait à un bar local où la bière et les soulards coulent à flot. On atterrit finalement dans une petite cantine locale, où on dégustera de larges portions de poisson à la banane et de pizza (devinez qui l'a commandée?). En guise de dessert, nous dégusterons un Acai, la boisson glacée nationale aux petits fruits rouges.

Le lendemain matin, après un p’tit dej au bord de la mer, on profite de la plage et de ses envions pour se relaxer toute la matinée.


A midi on plie bagage et on reprend la route sous le soleil, direction Paraty!


On ne résistera pas de s'arrêter dans le centre ville pour se prendre un Acai et des 'morango ao leite', une sorte de boisson glacée à la fraise, qui fait autant de ravages que l'Acai. mmmh!

Sur la route d'Angra à Paraty, la costa verde



Cliquez ici pour voir la suite de l'article !!

Paraty



Cliquez ici pour voir la suite de l'article !!